Les Premières Montres de Sport Etanches (french version)


Les premières montres de sport étanches

Les horlogers ont toujours cherché à protéger le mécanisme des montres. D’autant plus quand la montre de poche a commencé à se voir remplacer par la montre bracelet. Portée au poignet, celle-ci doit résister aux agressions extérieures : la poussière, mais aussi l’eau et l’humidité. La question de l’étanchéité des montres devient alors un enjeu technique majeur. Différentes manufactures s’arrogent la paternité de cette révolution horlogère, à commencer par Rolex et sa fameuse Oyster, une montre de collection que l’on ne présente plus. Mais des inventions antérieures, signées de la main de prestigieux artisans, ont contribué au succès des montres étanches.


L’étanchéité, un enjeu technique majeur pour les montres-bracelets

Dès lors que la montre quitte la poche pour se retrouver au poignet de son propriétaire, des solutions techniques pour protéger le mouvement horloger voient le jour. Objectif : abriter de l’humidité la couronne, les boutons-poussoirs, le verre et son joint ainsi que le fond de la boîte. Deux innovations ont permis d’améliorer la résistance des montres : le remontage automatique, qui évite que l’on fragilise le boîtier ainsi que la tige de remontoir de la couronne, et les boîtiers imperméables, devenus peu à peu véritablement étanches.

C’est à un horloger anglais de l’île de Man, John Harwood, que l’on doit la montre-bracelet à remontage automatique. Il dépose un brevet en 1923, mais c’est Rolex qui développe et améliore dès 1931 ce rotor de remontage automatique à 360° logé dans un boîtier sans fond indépendant. Les boîtiers étanches, ou tout du moins imperméables, sont antérieurs à cette innovation pourtant majeure.


Le boîtier étanche François Borgel

L’histoire des premiers boîtiers étanches remonte à la fin du 19e siècle. Aaron Dennison, en 1872, puis Ezra Fitch, en 1879 et 1881, posent les bases de cette révolution technique en déposant différents brevets. Ils inspirent à la manufacture Alcide Droz & Fils la création d’un boîtier imperméable. Ce dernier est à l’origine du premier boîtier étanche à vis, dont le brevet est déposé en 1891 par le fabricant genevois François Borgel, et qui aura un impact considérable sur le développement des montres étanches.


Les premières montres-bracelets étanches

Le fondateur de Rolex, Hans Wildorf, commence à exploiter le boîtier étanche de François Borgel. En 1926, la Rolex Oyster devient alors la première montre-bracelet étanche. L’efficacité remarquable de son boîtier clos hermétiquement et de sa couronne vissée est prouvée aux yeux du monde entier à travers l’exploit d’une nageuse britannique, Mercedes Gleitze. En 1927, celle-ci traverse la Manche avec l’Oyster au poignet pendant plus de 15 heures. En 1953, la Rolex Submariner devient la première « plongeuse » étanche et fait de la prestigieuse manufacture le leader mondial en la matière.

Entre temps, au début des années 40, Taubert & Fils, qui a repris la maison François Borgel, développe un boîtier étanche à fond vissé. Ce boîtier décagonal s’impose dans la fabrication des chronographes étanches. Ces montres à complications disposent d’un mécanisme de chronométrage indépendant, déclenché et remis à zéro par des boutons-poussoirs, autant d’éléments de précision qui exigent une protection optimale. Taubert & Fils devient le fournisseur de prédilection de boîtiers étanches pour de grands noms de l’horlogerie, tels que Mido, Movado et Patek Philippe.



Image from vintageWatchstraps.com © David Boettcher



Patek Philippe référence 1463, premier chronographe étanche au monde

La référence 1463 signée Patek Philippe voit le jour en 1940. Elle est la première montre-bracelet avec chronographe qui résiste à la poussière et aux intempéries. Restée en production jusqu’en 1965, elle se distingue par son boîtier à fond vissé de forme décagonale fourni par Borgel/Taubert et par ses boutons poussoirs « soleil ». Un design que l’on retrouve sur d’autres chronographes avec boîtier François Borgel de l’époque, tels que la Mido MCC (Multi Center Chronograph).

La montre Patek Philippe référence 1463 révolutionne le monde des montres étanches de sport tout en imposant son style incomparable dans l’univers du chronographe vintage.



Patek Philippe Ref. 1463 with decagonal caseback
Image from vintageWatchstraps.com © David Boettcher


Les plus belles montres sportives étanches de collection

Lors des ventes aux enchères chez Phillips ou encore Christie's, les montres sportives étanches témoignent d’innovations historiques à l’origine de l’efficacité de nos montres contemporaines et atteignent souvent des sommes astronomiques. Voici quelques-unes des montres de collection étanches de sport les plus recherchées par les collectionneurs :

  • Patek Philippe référence 1463 (1940-1965), considérée comme le premier chronographe étanche de l’histoire et le plus recherché parmis les collectionneurs, une sorte de Graal dans les montres de collections. Ses poussoirs dits à " pompes " au décor " soleil " en font une montre très appréciée avec de multiples facteurs de désirabilité.
  • Omega Seamaster (1948), une montre de plongée qui accompagne James Bond dans différents opus.
  • Rolex Submariner (1953), première montre étanche à 100 mètres de profondeur.
  • Blancpain Fifthy Fathoms (1953), une montre de plongée militaire adoptée par Cousteau et étanche à « 50 brasses » de profondeur, soit près de 100 mètres (91,45 m).
  • Breitling Superocean (1957), une montre de plongée créée pour l’armée et les plongeurs professionnels.
  • Jaeger-LeCoultre Memovox Deep Sea (1959), première montre de plongée avec alarme.
  • Vulcain Cricket Nautical (1961), une montre étanche à 300 mètres dont la particularité est de rester audible en toutes circonstances.

" Tasti Tondi " Ref. 1011-A

Price without VAT
CHF 459.00

LATEST

What Fonts We Use ?

What typefaces we use on our wristwatches ? Discover " Decimal " and " Henderson Sans ", two awards wining typefaces with an incredible story.

What is a Meca-Quartz Movement ?

What is the story and functions behind this famous hybrid movement, that have been used by the most prestigious brands, from the mid-to-late 1980s until today ?